Fourni par Blogger.

preview

Lupus, Rod Merrina

by - novembre 03, 2018

 
Auteur : Rod Merrina → Edition : Auto édité → Pages : 300 pages 
→ Date de sortie : 2016 → Note : 3,5/5

♦ Résumé
« Cher lecteur, je m’apprête à te raconter un fragment de vie d’une des personnes les plus influentes que ce monde ait connu. Mais toi, commun mortel, tu ne la connais sûrement pas.
alinéaNe te méprends pas, il ne s'agit pas de quelqu'un que tu apprécieras. Il est même très probable que tu le qualifies d'antipathique. En ai-je trop dit ? Je ne voudrais pas altérer ton jugement, rien ne m'intéresse plus que ton jugement.
alinéaJ'espère que tu n'es pas offusqué par mon tutoiement. Je vais te plonger dans l'intimité de quelqu'un, dans ses peurs, ses faiblesses, ses secrets. Ce quelqu'un, je l'ai créé. Autrement dit, je t'ouvre un tunnel direct vers mon moi le plus profond. Nous avons donc déjà entamé une forme de partage. J'estime donc que te tutoyer n'est pas si cavalier.
alinéaJe te prie de m'excuser, je m'égare dans des considérations triviales. Tu n'es pas là pour ça. Revenons plutôt à cette personne. Tu sais, il est des métiers dont on ne pourrait soupçonner l’existence, de par leur … invraisemblance. L’homme dont je te parle exerce une de ces professions. Nul n’est plus compétent en son domaine. Toutes les institutions légales et illégales le savent pertinemment. Tous ont besoin de lui.
alinéaImagine l’existence d’un individu aussi intouchable qu’omniscient. Ressens son pouvoir. Laisse-moi te le présenter. Dans la « matrice » de ce monde, on le nomme Lupus. »

 • • • 
♦ Avis
alinéaLorsque Rod Merrina m'a proposé de lire "Lupus", j'ai immédiatement sauté sur l'occasion. Je ne sais pas si c'est du fait de la couverture ou de l'ambiance angoissante qui se dégage de la quatrième de couverture mais je me suis dit qu'il fallait que je découvre cette histoire. Et effectivement, je n'ai pas été déçue, même si c'était loin d'être ce à quoi je m'attendais.

alinéaCe livre raconte l'histoire d'un homme surnommé Lupus, qui dirige les "grands" de ce monde grâce à son métier de tortureur et collecteur d'informations. Lupus sait tout sur tout le monde et s'en sert pour établir une sorte de justice qui participe au maintien de l'ordre géopolitique mondial. Il est à la fois craint et admiré par le monde entier. Au fur et à mesure de l'histoire, on comprend qui est Lupus et pourquoi il agit de la sorte. Sauf que voilà, un jour, Lupus disparaît volontairement et le monde s'interroge sur les raisons réelles de cette disparition et surtout sur ce qu'elles impliquent. La suite de l'histoire, je ne vous la raconte pas, il faudra la lire pour le savoir !


alinéaConcernant la structure, j'avoue avoir été un peu perdue à cause des nombreux points de vue différents. J'ai eu du mal à rentrer dans l'histoire,  à comprendre qui était qui, mais une fois passé la moitié du livre environ, la lecture est devenue fluide et agréable; notamment dû au fait que Rod Merrina a une très jolie plume, avec de belles tournures de phrases et un vocabulaire riche et parfois même cru pour coller à l'histoire et à ses personnages. J'aurai peut-être préféré que l'histoire se concentre d'un seul point de vue, celui de Lupus évidemment.

« J'en veux aux riches, aux hommes, à cet hypothétique Dieu, décidément bien plus sadique que moi. »

alinéaLupus est censé être un personnage détestable mais je ne l'ai absolument pas détesté, au contraire je suis fascinée et presque frustrée de ne pas avoir pu en apprendre plus sur la psychologie du personnage. Lupus est un livre engagé qui traite des problèmes actuels de la société tels que les relations entre les puissances mondiales, l'écologie et plus particulièrement le spécisme (hiérarchie entre les espèces prônant la supériorité de l'être humain sur les animaux). Je ne m'attendais pas du tout à ce que le livre prenne cette tournure mais j'ai plutôt apprécié, on voit que l'auteur cherche à faire passer un message à travers son livre et selon moi, c'est réussi : on ne sort pas totalement indemne de cette lecture.

« - Est-ce qu'on parle d'éradiquer l'humanité ?
- Ce n'est pas ce que j'ai en tête. Je vois plutôt un acte qui lui octroiera une seconde chance. Un acte qui amorcerait l'ébauche d'une nouvelle civilisation. Lorsque l'homme se sera suicidé, en détruisant la nature qui nous fait vivre : la religion, la politique et les divers conflits internationaux seront bien dérisoires. »

alinéaEn conclusion, je recommande ce roman aux adeptes de lectures sombres et engagées mais également à tous ceux qui, comme moi, sont simplement curieux ;) 

Je remercie Rod Merrina pour cette agréable lecture qui m'a sortie de ma zone de confort et vous invite à découvrir son univers sur son site qui vous mettra directement dans l'ambiance, juste ici : http://www.rod-merrina.com/ Et puis franchement, cette couverture est superbe, non ?  

Avez-vous lu "Lupus" ? 
Qu'en avez-vous pensé ? 
Merci d'avoir lu et à très bientôt pour une nouvelle chronique ! 

•♥ Laura 
@lectureculture

You May Also Like

0 commentaires