Fourni par Blogger.

preview

L'attrape-cœurs, J.D. Salinger

by - juin 29, 2018

Auteur → J.D. Salinger
Editions → Robert Laffont
Pages → 253 pages
Date de sortie → 1951
 Note : 3/5
♦ Résumé
Le roman, écrit à la première personne, relate la période où Holden Caulfield, expulsé du collège Pencey Preparatory trois jours avant les vacances de Noël, retourne à la maison familiale, à New-York. Il déambulera en ville avant de devoir annoncer la nouvelle à ses parents.
Âgé de dix-sept ans, Holden est plein d’incertitudes et d’anxiété, à la recherche de lui-même. Il vit son passage à l'âge adulte et comprend qu'il perd l'innocence de l'enfance. L'une des plus belles images de l'auteur pour exprimer ce passage est lorsque Holden demande au chauffeur de taxi où vont les canards lorsque l'étang gèle. Salinger décrit avec ironie et justesse la société américaine des années 1950.

♦ Avis
alinéaJ'ai commencé à lire ce livre sans avoir lu le résumé, simplement parce qu'il faisait partie de ma liste de classiques à lire un jour, donc c'est chose faite ! Bilan mitigé de cette lecture : 

alinéa"L'attrape-cœurs" raconte l'histoire de Holden Caulfield, un adolescent qui vient de se faire virer de son école et qui appréhende le retour à New-York chez ses parents. Nous allons le suivre pendant plusieurs jours et en apprendre plus sur lui. Contrairement à ce que les gens pensent de lui, nous découvrons à travers ses pensées, qu'Holden est loin d'être un idiot. En effet, il se pose de nombreuses questions sur la vie et le monde qui l'entoure. J'ai lu pas mal d'avis qui disaient s'être ennuyés à la lecture de ce roman, ça n'a pas été mon cas, même si je vous confirme qu'il y a peu d'action et qu'on a plutôt l'impression de lire un journal intime, vu qu'on est plongés dans les pensées d'Holden. J'ai trouvé que J.D. Salinger a bien retransmis ce qui pouvait se passer dans la tête d'un ado de dix-sept ans et je me suis même reconnue dans certaines pensées que j'avais déjà eues à cet âge également ! 

alinéaConcernant le style de l'auteur, je n'y ai pas vraiment adhéré : un peu trop familier à mon goût mais bien sûr, ça va avec le thème : les pensées sans filtre d'un adolescent en plein questionnement. Je vous ai tout de même choisi trois citations qui, je trouve, reflètent bien l'ambiance du roman :

« Quand on est allés se rasseoir, j'étais à moitié amoureux d'elle. Les filles c'est comme ça, même si elles sont plutôt moches, même si elles sont plutôt connes, chaque fois qu'elles font quelque chose de chouette on tombe à moitié amoureux d'elles et alors on sait plus où on en est. Les filles. Bordel. Elles peuvent vous rendre dingue. Comme rien. Vraiment. »

« Je sais qu'il est mort. Et comment que je le sais. Mais je peux quand même l'aimer, non ? Juste parce que les morts sont morts on s'arrête pas comme ça de les aimer, bon Dieu - spécialement quand ils étaient mille fois plus gentils que ceux qu'on connaît qui sont vivants et tout. »

« La vérité c'est que je ne sais pas quoi en penser. Je regrette d'en avoir tellement parlé. Les gens dont j'ai parlé, ça fait comme s'ils me manquaient à présent, c'est tout ce que je sais. [...] C'est drôle. Faut jamais rien raconter à personne. Si on le fait, tout le monde se met à vous manquer. »


alinéaHolden m'a beaucoup fait penser à Tony Stonem dans la série Skins. Un ado un peu paumé qui va dans une bonne école mais qui passe son temps à faire des conneries et à se foutre de tout et de tout le monde. Ce que j'ai préféré dans ce livre, c'est la relation entre Holden et sa petite sœur Phoebe (d'ailleurs, Tony ferait tout pour sa sœur Effy également, héhé). Il a beau faire n'importe quoi, partir dans tous les sens, se foutre des gens, il y a toujours une constante : sa sœur. On dirait qu'il n'y a rien de plus important pour lui. Il est fasciné par elle et elle l'aime aussi énormément. Les dialogues entre eux sont drôles, réalistes et très touchants.

alinéaBref, pour conclure, je dirais que je suis contente d'avoir lu ce livre car il fait partie des classiques de la littérature contemporaine et j'ai passé un bon moment, mais je n'irais pas jusqu'à dire qu'il s'agit d'un coup de cœur... 

Avez-vous lu "L'attrape-cœurs" ? 
Qu'en avez-vous pensé ? 
Merci d'avoir lu et à très bientôt pour une nouvelle chronique ! 

•♥ Laura 
@lectureculture

You May Also Like

0 commentaires