mercredi 7 mars 2018

♦ La Vérité sur l'Affaire Harry Quebert, Joël Dicker

Auteur → Joël Dicker
Editions → De Fallois
Date de sortie → 2012
Nombre de pages → 857
 Note : 4/5
♦ Résumé
« À New York, au printemps 2008, lorsque l'Amérique bruisse des prémices de l'élection présidentielle, Marcus Goldman, jeune écrivain à succès, est dans la tourmente : il est incapable d'écrire le nouveau roman qu'il doit remettre à son éditeur d'ici quelques mois. Le délai est près d'expirer quand soudain tout bascule pour lui : son ami et ancien professeur d'université, Harry Quebert, l'un des écrivains les plus respectés du pays, est rattrapé par son passé et se retrouve accusé d avoir assassiné, en 1975, Nola Kellergan, une jeune fille de 15 ans, avec qui il aurait eu une liaison. 

Convaincu de l'innocence de Harry, Marcus abandonne tout pour se rendre dans le New Hampshire et mener son enquête. Il est rapidement dépassé par les événements : l'enquête s'enfonce et il fait l'objet de menaces. Pour innocenter Harry et sauver sa carrière d écrivain, il doit absolument répondre à trois questions : Qui a tué Nola Kellergan ? Que s'est-il passé dans le New Hampshire à l'été 1975 ? Et comment écrit-on un roman à succès ? »

♦ Avis 

alinéaÇa y est, je me décide enfin à poster ma chronique sur « La Vérité sur l'Affaire Harry Quebert » de Joël Dicker, roman qui m'a complètement retourné le cerveau ! 

alinéaDans les grandes lignes, ce roman raconte l'histoire de Marcus Goldman, un écrivain célèbre confronté au syndrome de la page blanche. Il va alors reprendre contact avec son ancien professeur et mentor, Harry Quebert, à qui il n'a plus donné de nouvelles depuis son nouveau statut d'écrivain célèbre. Marcus apprendra qu'Harry est dans une situation bien délicate car il est accusé du meurtre de Nola Kellergan, une jeune fille de 15 ans, disparue des années plus tôt. Marcus va se rendre à Aurora dans le but d'innocenter son vieil ami, et va de ce fait, se retrouver mêlé à l'enquête, et vouloir la résoudre coûte que coûte. Résoudre cette affaire lui permettra à la fois de sauver sa propre carrière mais également celle de son ami Harry, qui semble être accusé à tort. 

alinéaDès les premières pages, nous sommes plongés dans une petite ville du New Hampshire où tout le monde se connaît et tout le monde a sa propre opinion sur qui a tué Nola Kellergan. Au départ, tous les habitants sont persuadés que c'est Harry qui a assassiné la petite, que c'est un pervers et un pédophile. Mais l'enquête suit son cours et de nombreux rebondissements arrivent régulièrement et nous font remettre en cause tout ce que l'on pensait savoir. 



alinéaMarcus se lance dans une enquête passionnante où il tente de rassembler les pièces de cet impossible puzzle que personne n'a réussi à résoudre depuis toutes ces années. Il va interroger une à une les personnes d'Aurora, qui ont chacune une version des faits différente. A chaque fois que l'on pense avoir trouvé la vérité, un nouvel élément vient la détruire et nous sommes obligés de repartir de zéro. C'est à la fois terriblement frustrant et excitant ! 

alinéaMon personnage préféré est sans aucun doute celui de Nola Kellergan, car même si chaque habitant nous raconte son souvenir, on ne sait jamais vraiment qui elle était jusqu'au moment du dénouement et j'ai adoré tout ce mystère construit autour de Nola. {spoiler: Cependant, j'avoue avoir été assez déçue au moment du dénouement d'apprendre que Nola était dérangée psychologiquement, j'ai trouvé que cela la décrédibilisait totalement et décrédibilisait également son histoire d'amour avec Harry} Malgré tout, le dénouement est assez dingue, car on y apprend ENFIN la vérité, qui nous a retourné le cerveau pendant 800 pages ! Et quelle vérité...


alinéaMalheureusement, j'avais déjà deviné l'identité du coupable à peu près à la moitié du livre, mais ça c'est mon problème avec les romans policiers, j'ai dû trop en lire ! (D'ailleurs, si vous avez des livres à me conseiller avec une intrigue IMPOSSIBLE à deviner, je suis preneuse !) Quoi qu'il en soit, même si j'avais des doutes sur le coupable avant le dénouement, je dois avouer que Joël Dicker est parvenu à me tenir en haleine jusqu'aux dernières pages ! Il y avait bien sûr des révélations que je n'aurais jamais imaginées, et c'est ce qui, je pense, explique en partie le grand succès de ce roman.

PS : J'ai récupéré ces vieilles photos de moi avec une robe rouge pour représenter Nola, pour ceux qui ont déjà lu le livre, vous comprenez le clin d’œil aux cheveux blonds et à la robe rouge, haha ! 

Si vous n'avez pas encore lu ce livre, j'espère vous avoir donné envie de le découvrir ! Dans le cas contraire, n'hésitez pas à me partager vos avis, je serais ravie de pouvoir échanger avec vous ! 

Je vous souhaite un bonne journée/soirée/nuit 
et vous dit à très bientôt pour une nouvelle chronique !

•♥ Laura 
@lectureculture

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire