samedi 17 février 2018

♦ 1984, George Orwell



Auteur → George Orwell
Editions → Folio
Date de sortie → 1949
Nombre de pages → 439
 Note : 4,5/5

Résumé
«  De tous les carrefours importants, le visage à la moustache noire vous fixait du regard. Il y en avait un sur le mur d'en face.
BIG BROTHER VOUS REGARDE, répétait la légende, tandis que le regard des yeux noirs pénétrait les yeux de WINSTON... Au loin, un hélicoptère glissa entre les toits, plana un moment, telle une mouche bleue, puis repartit comme une flèche, dans un vol courbe. C'était une patrouille qui venait mettre le nez aux fenêtres des gens.
Mais les patrouilles n'avaient pas d'importance.
Seule comptait la Police de la Pensée. »

Avis 

alinéaCela faisait une éternité que ce livre faisait partie de ma PAL (pile à lire) et je viens seulement de me décider à l'en sortir. Mieux vaut tard que jamais, comme on dit, d'autant plus que ce fut une superbe découverte. 1984 fait partie des classiques de la littérature, ces livres dont on a tous déjà entendu parler. Personnellement, j'en avais étudié un passage en cours d'anglais lorsque j'étais au lycée. Depuis, la phrase culte "BIG BROTHER IS WATCHING YOU" ne m'a jamais vraiment quittée, comme un rappel constant qu'il FALLAIT que je lise ce livre. 

alinéaCe roman raconte l'histoire de Winston Smith, un citoyen en apparence banal, dans une société totalitaire dirigée par le Parti, personnifié par "Big Brother". Chaque citoyen y est constamment observé via des télécrans (sorte de télévision qui diffuse des messages de propagande) et des microphones cachés. Winston travaille au Ministère de la Vérité dans le but d'adapter l'Histoire à la version choisie par le Parti. Cependant, il ne se retrouve pas dans cette société et a en lui l'intime conviction d'être manipulé. Cette conviction le pousse à prendre des risques pour rejoindre d'autres personnes ayant pour but de renverser le Parti, notamment une femme pour laquelle il développe des sentiments amoureux. Winston a alors recours à différents stratagèmes pour dissimuler ses réelles pensées, sachant que le Parti contrôle les esprits de chaque individu et fait "disparaître" ceux jugés non-conformes. Malheureusement, Winston commet une erreur : il tient un journal au sein duquel il exprime ses doutes ainsi que ses propres opinions sur le Parti, sur le passé et sur la vérité. {spoiler: Cette erreur lui sera fatale car il sera par la suite trahi par un de ses "amis" et se fera arrêter par la Police de la Pensée. S'ensuivra une série de tortures insoutenables pour le faire adhérer aux idées et à la vérité du Parti.} L'atmosphère qui règne tout au long de cette lecture est terriblement sombre et oppressante, les personnages en arrivent au point de dénoncer père et mère, d'avouer des crimes qu'ils n'ont pas commis, de souhaiter la mort d'un ami plutôt que la leur... Tout cela paraît répréhensible hors contexte, mais qui peut savoir comment on réagirait sous la torture et la pression d'un régime totalitaire ?


alinéaA certains moments, George Orwell nous perd et nous fait nous interroger sur ce qui est réel et ce qui ne l'est pas. Le fait de ne pas contrôler sa pensée, de ne pas l'aligner avec celle du Parti, met en cause votre santé mentale et vous confère automatiquement le statut de fou. "Ce que le Parti tient pour vrai est la vérité." (Partie III, Chap 2). Imaginer ce genre de discours dans la vie réelle fait froid dans le dos ! 

alinéaCe roman est bien entendu un avertissement et une critique des régimes totalitaires, que ce soit à l'époque de sa sortie ou aujourd'hui. Comme je l'ai dit précedemment dans un de mes posts Instagram, il s'agit pour moi d'une magnifique ode à l'amour et à la liberté. Coincés dans une société où la liberté de penser n'existe pas, on remet en cause notre propre vision de la liberté ainsi que notre manière de penser. On ne peut que s'indigner face à cet asservissement forcé, surtout lorsqu'on prend en considération que les questionnements soulevés sont tristement encore d'actualité aujourd'hui. Vous l'aurez compris, je vous recommande à 200% cette lecture, quel que soit votre âge ou votre genre de lecture habituel, car il s'agit d'un classique indémodable à mettre entre toutes les mains !


alinéaJe suis très contente que cette lecture fasse l'objet de ma toute première chronique sur ce blog, car c'est pour moi un réel coup de cœur. Parfois, je me demande pourquoi je repousse autant la lecture de classiques, c'est souvent de superbes découvertes ! Pour y remédier, j'ai décidé de participer au Reading Classics Challenge 2018 organisé par @lillyandbooks. J'espère m'y tenir ! Si vous participez également à ce challenge, n'hésitez pas à me le dire pour que je puisse vous suivre et comparer mes avis aux vôtres ;)

Et vous, avez-vous déjà lu ce livre ? Qu'en avez-vous pensé ? Je serais ravie de connaître vos avis ! Sinon, j'espère vous avoir donné envie de le découvrir ! 
Je vous souhaite un bon week-end et vous dit à très bientôt pour une nouvelle chronique !


•♥ Laura 
@lectureculture



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire